ADY GASY : 1 Film & des Cultures Malagasy

Sorti en 2014 , le documentaire de Lova Nantenaina intitulé « Ady gasy, the malagasy way » vogue aux 4 vents de la planète: illustrant au départ la débrouille des artisans malgaches, l’expression « ady gasy » englobe diverses pratiques -culturelles, culturales, médicinales- en cours à Madagascar

/« ADY GASY » : LE FILM/
Son auteur le décrit comme suit sur le site www.adygasy.com :
« A Madagascar, artistes et artisans prennent la parole et, le temps d’un film, redéfinissent le « ADY GASY » comme un véritable art de la créativité, de l’adaptation et de la fraternité, et non plus un système D faute de mieux.[…).»
Le film est coproduit par Laterit productions, Autantic Films, Endemika Films et distribué par Laterit productions : plus d’infos sur www.laterit.fr

/ETYMOLOGIE/
Etymologiquement, le Dictionnaire Malzac de 1888 – référence bibliographique sur le sens des mots en « ancien malagasy » – donne les définitions suivantes des mots ADY et GASY:
ADY: 1) Guerre, combat, bataille ; 2) Procès ; 3) Discussion, dispute ; 4) Ajustage, jonction, mélange des couleurs, accord d’une copie avec son original, accord des instruments ou des voix.
GASY: « Gasy » : adjectif et substantif: Malgache ; « Gasina », participe: malgachisé, traduit en malgache, fait à la mode, à la manière malgache ; « Gasio », impératif figuré: simplifie ; « Gasigasy », duplicatif diminutif de Gasy.
Ainsi, l’expression « ady gasy » a pu recouvrir divers sens, suivant les époques et les circonstances. Généralement, elle renvoie aux valeurs – pratiques, morales, esthétiques, philosophiques – spécifiquement malgaches.

/«TRAVAIL A LA MALGACHE »?/
Vers la fin des années 70, du fait des situations de pénuries en produits importés – intrants techniques, pièces de rechange -, les Malgaches ont développé une spécialité du bricolage, équivalent du « système D » français et rebaptisé système « ady gasy », témoin du génie créatif national cantonné le plus souvent au secteur informel.
Concernant le « travail à la malgache » dans le contexte de la mondialisation, citons pour l’anecdote la (petite ?) polémique circulant sur le Web à propos des rédacteurs web malgaches, « prêts à travailler pour une bouchée de pain » et mettant de fait les métiers du Web sous la coupe du dumping de la part d’opérateurs du Nord… peu scrupuleux ?

/PHARMACOPEE ET PHILTRES/
Dans le langage courant, l’expression « ady gasy » s’applique également aux pratiques de la pharmacopée traditionnelle, les écosystèmes à Madagascar recélant des trésors de plantes médicinales dont une partie seulement a été recensée par les scientifiques étrangers et nationaux.
Dans les contrées rurales, les « ombiasy » (devins guérisseurs) détiennent les secrets d’utilisation des plantes endémiques, qui servent à composer des médications appliquées par voie d’infusions, onguents ou inhalations.
Il n’est pas rare de voir des médecins envoyer les malades aux guérisseurs, lorsque le savoir rationnel atteint ses limites, face à certains cas échappant à tout diagnostic et bilan médical classiques ou jugés incurables par la médecine occidentale.

/AGRICULTURE BIOLOGIQUE/
La locution « ady gasy » fait aussi référence aux pratiques culturales populaires à Madagascar – utilisant peu de produits et d’engrais chimiques- comme l’explique le site officiel du Ministère de l’Agriculture www.agriculture.gov.mg : « Inconsciemment, les paysans malgaches pratiquent l’agriculture biologique par le biais de la pratique « ady gasy ». Et l’amélioration de cette pratique constitue un des moyens permettant d’améliorer la situation phytosanitaire et de promouvoir la culture d’exportation, par l’intégration des règles de production biologique.[…] ».

/SOUVERAINETE NATIONALE/
Enfin, en 1972 -première transition malgache après le renversement du régime du Président Tsiranana taxé de néo-colonialisme- les intellectuels et les travailleurs malgaches ont milité pour la revivification de la langue malgache et de l’identité nationale: c’est alorsqu’est réapparu le slogan « ADY GASY », qui inspira ainsi le nom d’un journal de l’époque (cf. illustration de l’article) pour marquer le retour de la souveraineté nationale.
11 Décembre 2014 Jean-Pierre Randriamampandry

Publicités

Une réflexion sur “ADY GASY : 1 Film & des Cultures Malagasy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s